LES TOMBÉES DE LA NUIT et electroni(k) présentent

INSTALLATION GÉANTE DE LAPINS LUMINEUX DANS L’ESPACE PUBLIC

DU 9 AU 16 OCTOBRE
Intrude

Amanda  Parer (Aus)

Français

Après l’édition 2015 du festival, nous poursuivons nos aventures sur le mail François Mitterrand, en embarquant cet espace public en mouvement dans une nouvelle aventure plastique de taille. Soit INTRUDE, étrange invasion de lapins géants gonflables de 5 à 7 mètres de hauteur fomentée par l’artiste plasticienne Amanda Parer… Ces « intrus » poétiques d’un nouveau genre, en toile de nylon et installation lumineuse, métamorphosent l’environnement de leur halo blanc, avec toute la douceur et la naïveté de souvenirs d’enfance. Mais pour l’artiste australienne, installée en Tasmanie, le choix symbolique du « lapin » n’est pas anecdotique. Introduits à la fin du 18ème siècle sur le continent Océanien, ils ont rapidement proliféré en bouleversant tout l’équilibre écologique (espèces endémiques, récoltes). Cet animal aux dimensions pachydermiques, est ici porteur d’un poids métaphorique sur les questionnements environnementaux et la place de l’homme dans la nature. Après New-York, Denver, Sydney, Istanbul, Londres, Gand, San Francisco, Calgary, Manchester ou Paris, ces créatures vont apparaître toute la semaine dans la vie quotidienne du mail, au milieu du rendez-vous des brocanteurs, du marché bio hebdomadaire… Cette co-production présentée avec le festival rennais MAINTENANT de l’association Electroni(k) nous promet une semaine joueuse et décalée, comme une belle célébration de « bunny » et de « white rabbit » posés comme des éléphants dans un magasin de porcelaine.

 

Vous souhaitez participer ? Cliquez ici.

English

“Giant installation of illuminated rabbits in the public space”

We’re back after the 2015 festival to continue our adventures along Mail François Mitterrand, taking over this busy public space with a new large-scale arts project. This is INTRUDE, a bizarre invasion of giant inflatable rabbits 5 to 7 metres high dreamt up by Artist Amanda Parer. This new genre of poetic “intruders”, with their nylon canvas and light installation, transform their surroundings with their white halo, like a soft and naïve childhood dream. But for the Australian artist based in Tasmania, the choice of rabbits was symbolic and far from incidental. These animals were introduced to Oceania in the late 18th century and quickly spread, upsetting the ecological balance (native species, harvests). These elephantine creatures represent the metaphorical weight of environmental issues and the role mankind plays in nature. After appearing in New York, Denver, Sydney, Istanbul, London, Ghent, San Francisco, Calgary, Manchester and Paris, these rabbits are now making their way to Mail François Mitterrand for the week, settling into daily life among the bric-a-brac stands and twice-weekly organic market. This joint production presented with the Rennes MAINTENANT festival by the Electroni(k) association is sure to offer us a week of quirky fun in celebration of all things bunny, towering over us like elephants in a porcelain shop.

DAR_logo
  • Du 9 au 16 octobre
  • Mail François Mitterrand
  • De 10h à minuit
  • Gratuit